Ino

Nous avons développé une brique technologique : une surcouche domotique et informatique que nous avons appelé INO le majordome virtuel avec ses 7 modes d’interaction. C’est-à-dire que vous pouvez interagir avec lui par reconnaissance vocale, de façon digitale à l’aide de simples interrupteurs connectés ou via l’application mobile. Mais encore, par le biais de la reconnaissance gestuelle, de télécommandes ou simplement en vous déplaçant dans les pièces de votre habitat. INO peut aussi réagir à la demande d’autres objets connectés environnant mais aussi à l’aide d’actions à heures programmées.

Ce système vient se greffer derrière une installation domotique existante quelle que soit la marque ou le protocole.

INO est capable de simplifier vos actions et vous faire gagner du temps grâce à ses modes d’interactions et ses scénarios programmés, personnalisés sur mesure et évolutifs. Il peut tout simplement combiner pour vous des actions et manipulations informatiques/technologiques.

Pourquoi pas fermer vos volets et passer votre maison en mode économie d’énergie en lui disant « bonne nuit » ?

Imaginez vous vivre dans la maison du futur ou un simple mot vous permet d’actionner tous les équipements environnants sans avoir à vous déplacer, afficher automatiquement le contenu souhaité sur l’écran le plus proche ou encore changer les chaines de votre téléviseur d’un simple geste de la main, Gérer vos boites mail, agenda, mémos depuis votre salle de bain ou dans un couloir…

Concernant le paramétrage d’INO, il devient facile pour le professionnel de modifier une interaction via une interface unique de centralisation, si vous avez envie de changement ou si vous vous blessez et devez rester au lit, une télécommande ou un autre mode peut être mis en place et paramétré à distance pour remplacer l’action des interrupteurs muraux.

INO peut s’adapter aux capacités de tous, car il suffit de le paramétrer et re-paramétrer à volonté. Dans le cadre de maladie type polyhandicap évolutifs, il peut s’avérer utile pour les ergothérapeutes et domoticiens de disposer d’un système évolutif en fonction des capacités d’interaction d’une personne. Nous travaillons sur ce sujet avec l’aide de l’association ÉTAPE à Lattes (centre d’information et de conseils sur les aides techniques).

 

Merci à Vincent Pereira pour cette interview.