Perte d’Autonomie

 

 

Les aides techniques sont généralement définies comme les moyens utilisés par la personne pour retrouver une autonomie afin de se maintenir dans son cadre de vie, ou de compenser une partie des conséquences de son handicap. La norme ISO 9999 définit les aides techniques comme « tout produit, instrument, équipement ou système technique utilisé par une personne atteinte d’un handicap ou d’un désavantage social, fabriqué spécialement ou existant sur le marché, destiné à prévenir, compenser, soulager ou neutraliser la déficience, l’incapacité ou le handicap ».

 

« Les aides techniques ne remplaceront jamais l’assistance humaine, et la chaleur qui l’accompagne, mais elles offrent l’avantage d’une disponibilité totale, 24 heures sur 24. »

 

 

Bien qu’il existe à ce jour diverses aides techniques et technologiques sur le marché, nous nous sommes aperçus que le mode d’utilisation associé n’était que très rarement évolutif.

Dans le cas de surhandicap(s) ou de pathologie(s) dégénérative(s), l’équipement déployé peut vite devenir obsolète voir inadapté.

Prenons l’exemple d’un matériel piloté par application smartphone et confrontons-le à une personne malvoyante. Ou encore d’équipements déclenchés par télécommandes, que feriez-vous si l’usage de vos mains devenait difficile ou compromis ?

La seule solution proposée actuellement reste le remplacement de ces équipements, avec les frais et les délais d’interventions que cela implique.

C’est pourquoi nous souhaitons aujourd’hui innover via un système de centralisation incluant plusieurs modes d’interactions (déclencheurs) modulables tout en offrant une interface de paramétrage simple et ergonomique. En effet, pour proposer du paramétrage dit « évolutif » nous estimons que la capacité de modification ne doit pas être réservée qu’au technicien ou à l’installateur formé, mais avant tout au patient, aux aidants ainsi qu’aux soignants, ce qui permettrait de s’approcher au plus près du sur mesure idéal.

 

 

 

Le soutien d’ergothérapeutes nous a permis de travailler sur l’amélioration de notre système par le passé et notre collaboration actuelle aide à faire évoluer son interface de paramétrage. Les actions à effectuer tout comme le choix des différents types de déclencheurs sont étudiés et réévalués régulièrement.

 

 

 

 

Vous dirigez un établissement sanitaire ou médico-social et notre solution vous intéresse ?

Vous êtes un particulier et souhaitez équiper votre logement ?

Nous pouvons vous fournir une étude personnalisée suivie d’une phase expérimentale.

Vous souhaitez des renseignements ou nous communiquer vos suggestions ?

Nous nous ferons un plaisir de vous répondre ici.

 

Quelques chiffres :

En 2018, 2 300 000 personnes étaient administrativement reconnues comme handicapées en France, dont 60 % atteintes de déficience motrice. 

 

L’infrastructure IoT (Internet of things*) s’étend et génère des résultats positifs dans le monde entier. Dans ce contexte, cette technologie bénéficie d’une image très positive, en particulier dans le secteur de la santé. Les trois quarts (76 %) des établissements de santé déclarent que l’IoT ne représente que le commencement de la transformation à venir de leur activité. 57 % des professionnels du secteur s’affirment convaincus que l’IoT continuera à engendrer des gains de productivité sur leur lieu de travail. 

* IOT: Objets connectés

 

Une nouvelle étude révèle que 60 % des établissements de santé ont adopté des solutions IoT, pourtant la sécurité reste une préoccupation majeure.

Le secteur de la santé fait figure de pionnier en matière d’utilisation de la technologie IoT sur le lieu de travail : 60 % des établissements de santé au niveau mondial ont en effet intégré cette technologie dans leurs activités, et ils sont 87 % au total à envisager de le faire d’ici 2019 (source : étude de 2018, menée par Aruba, une société Hewlett Packard Enterprise).

 

 

Et demain ?

Pour Jon Moger, directeur marketing EMEA chez Aruba :

« L’impact potentiel de l’IoT dans le secteur de la santé est énorme. Nous observons d’ores et déjà des améliorations au niveau de la surveillance des patients et du suivi des actifs. Nos efforts sont axés sur la chasse aux sources d’inefficacité dans les domaines où le facteur temps est essentiel. Cela comprend la visibilité complète du réseau et des appareils connectés, afin d’éliminer toute menace d’infiltration et de perte de temps imputable à une faille de sécurité liée à l’IoT.

Le temps gagné par le personnel soignant contribue à améliorer l’expérience des patients, ce qui est particulièrement important. La valeur de la technologie IoT est très clairement démontrée par les résultats obtenus dans le secteur de la santé. Cela ouvre tout un univers de possibilités en matière d’économies et d’opportunités. »

 

Des aides potentielles ?

Vous souhaitez équiper ou rénover votre logement ? Le matériel en compensation du handicap, peut faire partie des projets éligibles par la subvention de L’Anah, qui peut vous fournir jusqu’à 50 % du montant des travaux (avec un montant plafond de 20 000 euros). Plus d’informations ici.


Vous êtes reconnu en situation d’ handicap ? La MDPH de votre département peut vous aider financièrement sur l’acquisition de matériels au travers de la prestation en compensation de handicap (P.C.H). Plus d’information ici.

 

Vous avez plus de 60 ans et êtes en perte d’autonomie ? Le conseil départemental peut vous accompagner financièrement au travers de l’allocation personnalisée d’autonomie (A.P.A). Plus d’information ici.